L'INDISCRET

En 1750, le comte Antoine-Louis de Rouillé, décida la mise en chantier de quatre navires, des chebecs prototypes, car nul avant ne s'était lancé dans une telle aventure de construction.

P6150002Sl370899

Deux de ces chébecs, "Le Requin" et "L'Indiscret", avaient 260 tonneaux pour un armement de 24 cannons de 6, tandis que les deux autres "Le Rusé" et "Le Serpent" déplaçaient seulement 150 tonneaux et un armement de 18 pièces de 6.

Sl370897